Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog e-devis.ch | Tendance & Habitat

Les assurances, que choisir ?

17 Juillet 2013 , Rédigé par E-devis.ch

Les assurances

Pour un locataire, une assurance ménage est suffisante pour couvrir tous les risques liés à l’habitat. Mais si vous êtes propriétaire, les choses se compliquent. Dans ce domaine, faire des « économies » risquent un jour de vous coûter cher. Avant de conclure une assurance, demandez toujours plusieurs offres et comparez-les. Examinez attentivement les conditions générales d’assurance, notamment les exclusions, l’étendue de la couverture et les délais de résiliation. Evitez aussi d’être sous-assuré. Pensez à faire réévaluer votre bâtiment en cas de travaux d’importance.

  • L’assurance incendie et éléments naturels. Elle couvre les dommages dus à un incendie ou aux éléments naturels. Elle est obligatoire dans la plupart des cantons.
  • L’assurance dégâts d’eau. Cette assurance couvre les dommages causés par l’eau, pour autant qu’ils ne soient pas consécutifs à une catastrophe naturelle, comme une inondation. Cette assurance comprend tous les dégâts causés par l’écoulement d’eau des canalisations d’eau, des appareils qui y sont reliés ou le reflux des canalisations des eaux usées et des eaux souterraines. Les dégâts d’eau causés par un lave-vaisselle défectueux sont par exemple couverts.
  • L’assurance bris de glace. Si vous habitez votre propre logement, assurez-vous pour le bris de glace au travers de l’assurance ménage.
  • L’assurance responsabilité civile d’immeuble. Si une tuile tombe de votre toit et blesse un passant, vous êtes responsable. Le propriétaire d’un bâtiment répond en effet des dommages causés à des tiers par des vices de construction ou des défauts d’entretien, même sans faute de sa part. L’assurance responsabilité civile d’immeuble indemnisera le lésé et vous défendra contre des prétentions injustifiées.
  • L’assurance travaux de construction. Elle couvre les accidents de construction et les frais de remise en état, par exemple si un plafond s’écroule ou si un ouvrier tombe d’un échafaudage. Elle indemnise aussi le vol d’objets assurés fixés à l’ouvrage en construction. Imaginez que l’on vous dérobe un agencement de cuisine ou votre nouvelle baignoire…
  • L’assurance responsabilité civile du maître de l’ouvrage. La personne qui fait construire ou rénover un bâtiment est responsable des dommages causés par le chantier. Exemples : fissures dans la façade de l’immeuble voisin, pollution des eaux à cause des travaux.

Source : « Le guide de l’accession à la propriété », publié par les Chambres immobilières suivantes : CFI, CIN, CGI et CVI.

Les assurances, que choisir ?

Partager cet article