Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog e-devis.ch | Tendance & Habitat

L'air intérieur de nos habitats est souvent plus pollué qu'à l'extérieur !

30 Juin 2013 , Rédigé par E-devis.ch

Dans un appartement ou un bureau, l'air est souvent plus pollué qu' à l'extérieur ! Ce constat est aussi valable pour un habitat qui donne sur une rue très fréquentée par la circulation motorisée.

Si on conseille d'aérer les pièces, ce n'est donc pas pour faire entrer l'oxygène, mais pour faire sortir les polluants de vos habitation. L'air intérieur est souillé en premier lieu par les composés organiques volatils (COV), une grande famille de molécules aux effets plus ou moins nocifs et même cancérigènes pour certaines. Les COV sont, entre autres, issus de la cuisson des huiles et des graisses, des produits de ménage et de lessive, des appareils électroniques, des parfums et des cosmétiques, des peintures, des meubles, des revêtements de sol et des produits de bricolage, tels les colles et les vernis.

L'air intérieur reçoit aussi les poussières émises par les textiles, les tapis, les moquettes, les rideaux, les habits. Il peut y avoir encore la fumée et la suie des cigarettes, des bougies et des bâtons d'encens. Et si on ajoute finalement les émanations des êtres humains et des animaux domestiques - déchets de peau, plumes et poils, microbes, odeurs corporelles, gaz carbonique (CO2) et vapeur d'eau issus de la respiration et de la transpiration - cela fait de nombreuses raisons d'aérer les lieux pour préserver sa santé.

Le formaldéhyde ce gaz qui nous envahi

Qu'est-ce que c'est le formaldéhyde ? Le formaldéhyde est un gaz incolore qui est émis principalement par les produits ménagers et les matériaux de construction. Il est très courant aujourd'hui de détecter de faibles doses de formaldéhyde dans l'air intérieur.

Les risques liés à la présence de formaldéhyde Le formaldéhyde est un irritant, et l'exposition à des concentrations élevées de formaldéhyde peut causer des sensations de brûlure aux yeux, au nez et à la gorge.

L'exposition à long terme à des concentrations modérées de formaldéhyde (à des niveaux plus faibles que ceux qui causent des irritations) peut également être reliée à des symptômes respiratoires et à une sensibilité allergique, en particulier chez les enfants. À des concentrations très élevées, le formaldéhyde peut causer le cancer de la cavité nasale. On l'a relié à ce rare type de cancer chez les travailleurs industriels qui sont régulièrement exposés à des niveaux élevés de formaldéhyde (des niveaux plus élevés que ce que la plupart des gens ne connaîtront jamais à la maison).

L'air intérieur de nos habitats est souvent plus pollué qu'à l'extérieur !

Partager cet article

Commenter cet article